Je n’ai pas les moyens de me payer une formation professionnelle.

Les formations professionnelles sont trop chères.

Je me formerai quand j’aurai assez d’argent.

Voilà ce que j’entends de la plupart des gens qui débutent l’évolution de leur carrière et la recherche d’une formation professionnelle.

Et pourtant ce n’est pas un argument valable. Laissez-moi vous expliquez pourquoi.

La France est le pays qui finance le plus la formation professionnelle.

900 Millions d’euros sont collectés chaque année auprès des entreprises et du contribuable pour financer l’évolution professionnelle des actifs Français.

Cet argent est ensuite redistribué entre différents organes comme pôle-emploi, les OPCO, les régions.

Cela signifie que l’argent qui financera la formation de vos rêves existe déjà.

Elle dort quelque part, en attendant que vous la demandiez.

Car oui il suffit de demander l’argent qui vous est dûe.

Encore faut-il savoir à qui la demander, et comment la demander.

La plupart des gens n’ont aucune idée qu’ils peuvent faire financer une formation dans son intégralité.

Si vous vous y prenez bien vous n’aurez pas à débourser un Euro de votre porte-monnaie.

Rendez-vous compte de votre chance.

Sachez utiliser le système Français au maximum de son potentiel.

1. Financement de formation profesionnelle via le CPF

Qu’est ce que le CPF ?

Le CPF, votre Compte Personnel de Formation, a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF) depuis 2015. C’est un dispositif de financement public de formation continue qui est désormais rattaché au CPA (Compte Personnel d’Activité). Il a été créé par le gouvernement Français pour augmenter les compétences des actifs et leur permettre de trouver ou sécuriser leur emploi tout au long de leur vie.

Le CPF correspond à un moyen de paiement pour la formation en France, qui ne dépend pas d’une validation tierce. Chaque € de CPF peut être dépensé librement par son propriétaire.

La mission principale du CPF est de renforcer le maintien de l’employabilité et la sécurisation du parcours professionnel des personnes actives par la formation, en plaçant l’individu au centre de ce dispositif.

2. Financement de formation professionnelle via Pôle-Emploi

La rémunération pendant la formation

Cas n°1 : vous êtes indemnisé au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) par Pôle emploi ou par votre ex employeur du secteur public :

  • Si l’action de formation que vous souhaitez suivre est validée par un conseiller Pôle emploi et est en cohérence avec votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi, vous pouvez percevoir l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF) dans la limite de vos droits à indemnisation.
  • Si la formation se poursuit au-delà de la durée de vos droits à l’allocation d’aide au retour à l’emploi, vous pourrez terminer votre formation avec un statut de stagiaire de la formation professionnelle non rémunérée, ou éventuellement, si vous répondez aux critères d’ouverture de droits, percevoir la rémunération de fin de formation (RFF) ou à défaut l’allocation spécifique de solidarité.

Pour plus d’informations : renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi.

Cas n°2 : vous n’êtes pas indemnisé au titre de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), vous pouvez percevoir :

  •  La rémunération de formation Pôle emploi (RFPE) si l’action de formation est conventionnée par Pôle emploi (renseignez-vous auprès de votre conseiller) et si elle s’inscrit dans votre projet personnalisé d’accès à l’emploi. 
  • Si vous êtes en ASS (allocation spécifique solidarité) à la veille de votre entrée en formation : le versement de l’ASS étant subsidiaire au versement de toute autre indemnisation ou rémunération de formation, il ne sera donc pas cumulable avec le versement de la RFPE que vous percevrez pendant la formation.
    L’ASS sera donc suspendu pendant cette période de perception de la RFPE. Le conseiller Pôle emploi analysera votre dossier afin de vérifier si vous répondez aux conditions d’attribution.
  • La rémunération publique de stage si celui-ci est agréé par l’Etat ou le Conseil régional. C’est l’organisme de formation qui est chargé de constituer votre dossier de rémunération. 

A noter : chaque Conseil régional peut mettre en place des dispositions particulières en matière de rémunération et/ou d’aides financières.

SALARIÉ EN CDI OU EN CDD

Le projet de transition professionnelle remplace l’ancien congé individuel de formation (CIF) depuis le 1er janvier 2019.

Le projet de transition professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation, permettant aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site du ministère du Travail.

SALARIÉ EN INTÉRIM

Renseignez-vous auprès du Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF.TT).

Il permet aux entreprises de travail temporaire et à leurs salariés d’accroître leur performance et donc leur adéquation avec les besoins du marché via des dispositifs de formation.

3. Financement de la formation professionnelle via les FAF

Je suis auto-entrepreneur et je souhaite passer par un FAF

Tout comme l’OPCO accompagne l’entreprise dans la complétion de ses obligations financières en matière de formation. Les FAF peuvent guider les auto-entrepreneurs. Il existe trois Fonds Investissement Formation dédiés aux auto-entrepreneurs, classés en fonction de l’activité exercée par l’auto-entrepreneur.

C’est directement d’eux dont il faut se rapprocher.

Etape 1 : Savoir de quel organisme vous dépendez grâce au tableau ci-dessous.

L’AGEFICE est le Fonds d’Assurance Formation (FAF) du Commerce, de l’Industrie et des Services. Son objectif est d’assurer le financement des formations pour les chefs d’entreprise, les dirigeants non-salariés et leurs conjoints collaborateurs. Son objectif est la montée en compétence en permettant l’accès à la formation pour le plus grand nombre.

Le FIF PL est un fonds d’assurance formation créé à l’initiative de l’UNAPL. Il s’adresse donc à tous les travailleurs indépendants qui agissent en entreprise individuelle ou tant que gérant majoritaire, et qui sont membres des professions libérales.

Le FAFCEA apporte son aide aux chefs d’entreprises exerçant une activité artisanale. Elle a pour objectif d’organiser et promouvoir la formation professionnelle continue de ses ressortissants. Il faut s’adresser à elle si vous êtes artisan établi.

AGEFICE Activité commerciale, activité industrielle, prestations de services (hors professions libérales)
FIF PL Activité libérale, travailleurs indépendants
FAFCEA  Activité artisanale (appartenant à la liste des métiers imposant une inscription au Répertoire des métiers).
FAF-PM Profession libérale médicale
AFDAS Artiste auteur
VIVEA Exploitant agricole et chef d’exploitation forestière
AGEFOS Professionnel de la pêche : conchyliculteur, chef d’entreprise de cultures marines

Etape 2 : Remplir les formulaires de financement d’action de formation propres à chaque organisme.

Vous aurez certainement besoin des documents relatifs à chaque prise en charge de formation.

Prise en charge par l’OPCO de l’entreprise

Dans ses charges, l’entreprise paie un OPCO. Ces organismes sont des acteurs majeurs de la formation qui ont pour mission d’accompagner les entreprises dans leurs projets de formation, mais aussi de collecter les taxes permettant de la financer. Les salariés peuvent se tourner vers l’OPCO référent du secteur de leur entreprise pour développer leurs compétences professionnelles.

Etape 1 : Connaître le code NAF ou APE de votre entreprise afin de savoir quel OPCO prendra en charge la demande.

Pour connaître le code NAF ou APE, vous pouvez vous rendre sur société.com et saisir le nom de votre entreprise. 

Etape 2 : Aller sur le site internet de l’OPCO et effectuer une demande de prise en charge de financement

L’ensemble des formulaires de demandes se trouvent sur les sites respectifs de chaque OPCO.

Conclusion

Il y a de nombreuses façons de financer une formation en France. Une chose est sûre l’argent est disponible quelque part, qui que vous soyez, quelque soit votre situation actuelle.

N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d’information: [email protected]